CPAP: utilisation et conseils - La clinique du sommeil

Mieux comprendre les différents types d’appareils et sortes de masques.  

 

Il existe plusieurs types d’appareils à PPC et différents modèles de masques. Je vais tenter de vous en expliquer quelques différences.

 

Pour les appareils :

  • Appareil à pression fixe, communément appelé CPAP : ce type d’appareil émet toujours l’air à la même pression. Dans la grande majorité des cas, les appareils sont conçus avec un humidificateur et un tuyau qui peut être chauffant ou non.
  • Appareil à pression variable, communément appelé AUTO CPAP : La différence entre l’appareil à pression fixe et celui-ci est que le niveau de pression de l’AUTO CPAP est variable et s’adapte en fonction des événements respiratoires. Tout comme l’appareil CPAP, l’appareil à pression variable peut également venir avec l’humidificateur et le tuyau chauffant.
  • Appareil de ventilation à deux niveaux de pression, communément appelé BIPAP, VPAP, BI-NIVEAUX : Cet appareil fournit une thérapie à deux niveaux. Il y a un niveau « EPAP » donc une pression positive lors de l’expiration (Expiratory Positive Airway Pressure) et un autre niveau plus élevé « IPAP » c’est-à-dire une pression positive lors de l’inspiration (Inspiratory Positive Airway Pressure). Évidemment, il existe des appareils AUTOBIPAP qui s’ajusteront automatiquement. Il pourrait être utilisé par exemple pour les patients qui nécessitent une pression positive élevée sous traitement par CPAP ou pour optimiser le confort.

 

Il faut avoir conscience que le choix d’appareil n’est pas de votre ressort. Il est déterminé par votre médecin traitant qui assurera un suivi avec la clinique du sommeil qui vous prend en charge.

 

Pour les masques :

  • Masque narinaire : Le plus petit modèle et pour plusieurs, le moins contraignant. Les coussins du masque narinaire s’ajustent directement à l’entrée des narines. De nouveaux modèles sont aussi offerts de façon sous-nasale. Il n’y a pas d’insertion, seulement un appui sous le nez. Ce modèle offre une grande liberté de mouvement et n’obstrue pas la vue. Cependant, il peut parfois causer une irritation au niveau des narines.
  • Masque nasal : Le masque nasal entoure complètement le nez avec sa bulle. Il comporte plus de courroie et parfois même un appui frontal ce qui a pour effet d’augmenter sa stabilité. Moins irritant, pour les narines, il peut parfois irriter la peau si mal ajustée.
  • Masque facial : Le masque facial couvre le nez et la bouche. Idéal pour les gens dormant, la bouche ouverte. Il est normal d’être réticent face à ce type de masque, cependant, la qualité de votre sommeil et l’efficacité de votre traitement en dépendent parfois.
  • Masque buccal : Masque couvrant seulement la bouche. Le masque buccal est généralement utilisé par les gens souffrants d’obstruction nasale chronique.

 

Un petit masque est conseillé pour débuter, mais il faut parfois plusieurs essais avant de trouver la bonne interface, en revanche, le bon masque aide à la réussite du traitement.

 

LA CLEF DU SUCCÈS

Une pression de traitement appropriée, un masque, une bonne formation, des suivis par votre inhalothérapeute et le soutien de vos proches feront la différence entre le succès et l’échec pour un grand nombre de personnes ayant recours à la PPC. Lorsque tout se passe bien, les personnes qui utilisent l’appareil à PPC disent ressentir des améliorations à plusieurs niveaux :

– Plus grande vitalité  

– Plus d’énergie et une vie sexuelle plus satisfaisante

– Meilleure humeur  

– Augmentation de la vigilance au volant

– Meilleur rendement professionnel

 

Une meilleure qualité de vie en général !

 

Roxane

r.raymond@lacliniquedusommeil.com

« LE SOMMEIL C’EST LA VIE ! »

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • NOUS JOINDRE

    MONTRÉAL-LAVAL-LAURENTIDES
    1-866-436-1006
    MAURICIE-QUÉBEC
    1-888-694-4242

    INFO@LACLINIQUEDUSOMMEIL.COM

    Inscription à l'infolettre

    Inscivez-vous à notre infolettre pour obtenir une foule d'informations et de promotions!