Le sommeil, une histoire de tonus musculaire - La clinique du sommeil

Le sommeil, une histoire de tonus musculaire

Les stades sommeil sont: léger, profond et paradoxal(REM). L’analyse du sommeil pour en déterminer le stade nécessite 3 étapes d'étude.

La mesure des ondes cérébrales appelée l'électroencéphalographie (EEG). La mesure des mouvements oculaires (yeux)appelée l’electrooculogramme (EOG) et la mesure du tonus musculaire (EMG).

Un EEG est utilisé pour surveiller la latence du sommeil (la duré de temps qu’une personne prend pour s’endormir), les stades de sommeil et la fragmentation du sommeil (micro-éveil).

Un EOG permettra la mesure du mouvement oculaire verticalement et horizontalement. L’évaluation des mouvements de l'œil est nécessaire pour déterminer l'apparition du sommeil paradoxal par le mouvement oculaire synchronisé de droite à gauche et vice versa.  Il sert aussi à déterminer le moment de l'apparition du sommeil.

Un EMG est généralement utilisé pour enregistrer l’absence de tonus musculaire (atonie) pendant le sommeil paradoxal ou dans le cas du somnambulisme l'absence d’atonie dans ce même stade.

La personne faisant de l’apnée obstructive du sommeil s’endormira et la diminution du tonus musculaire causée par la progression de sommeil entraînera un relâchement musculaire au niveau de la gorge, ce qui empêchera l’entré d’air au niveau des poumons. La reprise de la respiration suite à une pause a comme répercussion de réveiller le sujet inconsciemment (micro-éveil). Pour simplifier ce phénomène, imaginez vous faire secouer l’épaule plusieurs fois par heure. Dans l’apnée obstructive du sommeil, ce phénomène revient tout au long de la nuit.

NOUS JOINDRE

MONTRÉAL-LAVAL-LAURENTIDES
1-866-436-1006
MAURICIE-QUÉBEC
1-888-694-4242

INFO@LACLINIQUEDUSOMMEIL.COM

Inscription à l'infolettre

Inscivez-vous à notre infolettre pour obtenir une foule d'informations et de promotions!